Les Gemmes :

Les pierres fines sont des pierres gemmes non classées parmi les quatre pierres précieuses.

Pour mériter l'appellation de "gemme", cette matière (minéral, roche ou une substance organique telle que perle, ambre ou corail). Elle doit être peu altérable, solide elle ne doit pas se rayer ou s'endommager.

Elle peut être naturelle, traitée ou fabriquée artificiellement (pierre synthétique).

Elles sont répertoriées dans la liste CIBJO mise en place en 1970 à Zurich.

Cette liste les considère comme des minéraux extraits de gîtes naturels.

Les plus gros gisements connus sont en Amérique du Sud et en Inde.

La gemmologie est la science de l'étude des gemmes.

Elles sont utilisées en Joaillerie. Une gemme est taillée par un lapidaire pour finir montée sur un bijou.

L’histoire des Gemmes :

L'histoire des pierres fines remonte aux origines de la terre et démontre leur beauté intemporelle.

Le premier extrait de zirconium est apparu en Australie il y a 4,5 milliards d'années. On date la naissance de notre planète à moins de 150 millions d'années avant cette découverte.

Les gemmes comme la topaze, l'améthyste, le grenat ou le quartz sont progressivement remontées des entrailles à la surface de la terre à la faveur d'événements naturels tels que l'éruption de volcans et les coulées de lave. Le grenat et l'améthyste sont apparus dans des roches volcaniques.

Ces roches métamorphiques, qui changent d'aspect sous l'effet de la chaleur, ont fait apparaître des pierres après avoir été transformées.

Les dépôts de sédiments ont également convoyé d'autres gemmes, retrouvées dans les roches sédimentaires.

Elles ont pour propriété commune le polychroïsme, soit la capacité à changer de couleur au contact de la lumière.

Elles ont une telle intensité que leurs bienfaits sont reconnus dans la médecine douce.

La découverte des Gemmes :

Durant la période de l'Antiquité, les pierres étaient régulièrement découvertes au hasard des conquêtes de territoires et des phénomènes naturels.

De nos jours, les progrès accomplis dans l’exploration géographique et géologique permettent de localiser précisément les gisements. L'apparition d'outils adaptés est venue faciliter une extraction de plus en plus mécanisée et industrielle.

Toutefois, aujourd'hui encore, l'extraction de pierres précieuses fait appel à une incontournable étape humaine.

L'apport artisanal et manuel, parfois dans des conditions extrêmes, est nécessaire pour fouiller les entrailles profondes de la terre. Les tonnes de minerais qui doivent être exploitées pour trouver quelques carats justifient le prix élevé des pierres précieuses. Leur beauté inaltérable et leurs couleurs extraordinaires expliquent le caractère mystique et symbolique fort qui leur est très souvent attaché.


« Où se trouve la beauté ? Dans les grandes choses qui, comme les autres, sont condamnées à mourir, ou bien dans les  petites qui, sans prétendre à rien, savent incruster dans l'instant une gemme d'infini ? »

L’élégance du hérisson – Muriel Barbery